Voici pourquoi vous ne devriez jamais boire le lait de soja

Vous ne boirez plus le lait de soja après avoir lu cet article

Pour des raisons liées à un mode de vie sain, plusieurs personnes évitent le lait de vache et se sont tournées vers le lait de soja comme une alternative plus sure.

soja

Toutefois, le lait de soja est loin d’être idéal mais il est considéré comme un produit riche en protéines, en fer, vitamines B et en calcium, il est pauvre en graisses saturées et en cholestérol. Parfait non! Détrompez vous, le lait de soja est beaucoup plus dangereux que vous pensez et peut représenter une menace pour votre santé.

Ironiquement, presque tous les ingrédients contenus dans le lait de soja sont une cause de préoccupation. Voici de quoi le lait de soja est composé:

-Le lait de soja (eau purifiée, fèves de soja entières), le sucre de canne, le sel de mer, la carraghénane, un arôme naturel, carbonate de calcium, palmitate de vitamine A, la vitamine D2, la riboflavine (B2) et la vitamine B12.

1-Les phytoestrogènes dans le soja et le cancer

Le soja est riche en phytoestrogènes, qui sont des composés de plantes qui ressemblent à l’œstrogène dans le corps. Chez les femmes, ils peuvent perturber le cycle menstruel et provoquer un déséquilibre hormonal.

Une étude a montré que les nourrissons consommant du lait de soja présentaient des concentrations de niveaux d’œstrogène dans le sang de 13.000 à 22.000 fois plus élevés que les niveaux normaux d’œstrogène. Il est raisonnable de théoriser de cette étude que la consommation de soja cause en effet des ravages sur les niveaux normaux d’œstrogène.
De nombreuses études animales montrent que les phytoestrogènes de soja peuvent causer le cancer du sein. Des études montrent que la consommation de soja augmente la prolifération des cellules potentiellement cancérigènes du sein.

2-L’acide phytique

Le soja contient des niveaux élevés d’acide phytique, un composé qui réduit l’absorption des minéraux tels que le calcium, le magnésium et le zinc.

L’acide phytique est la principale forme de stockage de phosphore dans de nombreux tissus végétaux, en particulier la partie de son de céréales et autres graines.

L’acide phytique inhibe des enzymes dont nous avons besoin pour digérer les aliments, y compris la pepsine, nécessaire à la dégradation des protéines dans l’estomac, et l’amylase, nécessaire pour la dégradation de l’amidon en sucre. La trypsine, nécessaire pour la digestion des protéines dans l’intestin grêle est également inhibée par les phytates.

3-Le soja n’est pas fermenté

Les cultures asiatiques traditionnelles ont consommé le soja pour des milliers d’années, mais ils savaient comment réduire au minimum les aspects anti-nutriments de cette légumineuse. Ils fermentaient le soja dans la sauce de soja, tempeh ou natto. Le procédé de fermentation réduit considérablement le taux d’acide phytique.

4-La carraghénane

La carraghénane est une algue hautement transformés qui est ajoutée à la plupart des laits végétaux et d’autres produits alimentaires pour créer une texture crémeuse. La carraghénane alimentaire peut causer l’inflammation et des problèmes d’estomac. Beaucoup de personnes trouvent que la consommation de carraghénane provoque des troubles digestifs et de la douleur.

5-Le carbonate de calcium

Le lait de soja contient du calcium, mais il n’est pas absorbé d’une manière saine. La supplémentation de calcium augmente le risque de maladie cardiaque. Pourquoi?

L’organisme a besoin de vitamines pour utiliser le calcium correctement. La vitamine K2 est la plus importante car elle est nécessaire pour transporter le calcium vers les os et à partir des artères aussi. Sans une quantité adéquate de vitamine K2, le corps ne peut pas utiliser le calcium et le calcium peut créer une plaque dans les artères, augmentant le risque de maladie cardiaque.

Le carbonate de calcium ajouté au lait de soja est comparable à celle des suppléments de calcium – il est plus néfaste que bénéfique.

6-La vitamine D2

La vitamine D3 est la forme naturelle de la vitamine trouvée dans les sources alimentaires. Lorsque nous sommes exposés à la lumière du soleil, notre corps fabrique aussi de la vitamine D3.

La vitamine D2 est une forme synthétique et isolé de la vitamine et, par conséquent, elle est très mal absorbée. Elle ne représente aucun avantage viable pour le corps et peut même être nuisible.

En outre, la vitamine D est une vitamine liposoluble. Mère Nature a jumelé les aliments riches en vitamine D avec les graisses saines qui sont nécessaires pour l’absorption de ce nutriment. Par exemple, le jaune d’œufs bio est une bonne source de vitamines liposolubles A, D et K2. Les graisses saturées bénéfiques présentes dans les jaunes d’œufs permettent au corps d’absorber les vitamines liposolubles.

7-La vitamine A synthétique

La vitamine A ajoutée au lait de soja (et autres laits) est synthétique et, elle manque de vitamine cofacteurs. Sachez qu’une vitamine n’est utile que si elle est accompagnée par ses cofacteurs. Le corps ne peut pas assimiler la version synthétique de la vitamine, probablement en raison du manque de vitamines cofacteurs. Une overdose modérée de vitamine A synthétique peut provoquer une toxicité.

Le corps a besoin de matières grasses et de minéraux saturés pour absorber la vitamine A. Ceci est la raison pour laquelle la vitamine A est naturellement présente dans les sources riches en ces co-facteurs, tels que le foie et les jaunes d’œufs.

8-Les arômes naturels

Considéré comme toxique, un peu comme l’aspartame, le MSG excite les centres cérébraux liés au goût. Il a été associé à des fringales, la dépendance alimentaire et l’obésité. Le MSG provoque également des lésions cérébrales, des migraines, la dégénérescence nerveuse, des troubles endocriniens, et les dommages de la rétine.

Souvent utilisé dans les aliments asiatiques et la sauce de soja, des maux de tête sévères et des ballonnements de MSG sont connus comme le « syndrome des restaurants chinois ». Lorsque vous mangez dans les restaurants asiatiques, il est important de demander de la nourriture qui ne contient pas de MSG. Malheureusement le MSG est difficile à détecter, car il peut être répertorié sous 100 autres noms comme HVP, protéine de soja, ou extrait de levure. Il est impossible de savoir, puisque les «saveurs naturelles» pourraient très bien inclure des MSG.

9-Autres dangers du lait de soja

-Le lait de soja contient également l’hémagglutinine, une substance qui crée des caillots sanguins.
-Les produits alimentaires à base de soja contiennent beaucoup d’aluminium, une toxine pour le corps. Si consommé en grande quantité, il peut provoquer des maladies du système nerveux et des reins.
-Le soja contient des isoflavones toxiques, la génistéine et la daidzéine. qui sont liées au cancer du sein.
-Le lait de soja contient des niveaux élevés de goitrogènes, ce qui nuit à la santé de la thyroïde.
-Le soja peut libérer des nitrates lors de sa préparation, ce qui peut plus tard conduire au cancer.

2 réflexions sur “Voici pourquoi vous ne devriez jamais boire le lait de soja”

  1. Appartenait-vous au lobby de l’industrie laitière? Cette information a le seul but d’empêcher les gens de délaisser le lait de vache pour le lait de soja qui ne contient pas de calcium du tout, sauf si cela est indiqué sur la brique. Au moins pourriez-vous indiquer par la même occasion les méfaits du lait de vache, si seulement votre site était objectif, voire sérieux. Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.