Des habitudes qui causent une mauvaise digestion et endommagent l’intestin

Quels sont les mauvaises habitudes qui nuisent à votre système digestif ?

Avec le stress, les aliments transformés, les antibiotiques, les produits chimiques dans l’alimentation et la prescription excessive de médicaments, de nombreuses personnes souffrent d’une mauvaise digestion.

En fait, notre intestin est l’un des organes les plus complexes de notre corps. Il est directement connecté à notre cerveau et a une forte influence sur notre bien-être. Grâce à de nombreuses bactéries bénéfiques, l’intestin peut absorber et digérer les aliments et protéger notre corps contre les maladies et les envahisseurs dangereux.

Ces bactéries affectent également grandement notre santé et peuvent être modifiées par notre régime alimentaire et notre mode de vie.

De nombreux médecins et naturopathes ont déjà reconnu qu’un intestin endommagé est la cause de nombreuses maladies. De même, notre intestin est aussi l’endroit où la guérison de diverses maladies commence.

Il y a beaucoup de symptômes qui peuvent indiquer que votre système digestif ne fonctionne pas bien ! Des ongles cassants à l’arthrite, voici quelques-uns des indicateurs de la mauvaise digestion que vous devez surveiller.

mauvaise digestion

Les symptômes d’une mauvaise digestion

Une mauvaise haleine

Une mauvaise digestion peut causer une mauvaise haleine. En fait, le déséquilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans les intestins est à l’origine de la mauvaise haleine. Cette mauvaise odeur peut devenir plus forte après avoir mangé quelque chose de sucré, car les mauvaises bactéries se nourrissent de sucre.
Prenez une forte dose de probiotiques et des aliments fermentés pour aider votre corps à mieux digérer les aliments.

L’odeur corporelle

La mauvaise digestion provoque la production de substances chimiques malodorantes dans l’intestin qui sont ensuite absorbées dans l’organisme et éliminées par la peau sous forme de sueur.

Une fatigue après avoir mangé

Lorsque votre système digestif est actif, le corps dirige son énergie vers la digestion et l’assimilation des aliments, ce qui provoque une sensation de fatigue.

Une déficience en fer

La perte de sang gastro-intestinale est une cause fréquente de carence en fer. Puisque le corps n’est pas en mesure d’absorber les nutriments des aliments digérés, cette carence est causée par la mauvaise digestion.

Des ongles cassants

En médecine traditionnelle, les ongles et les cheveux malsains sont considérés comme un signe fréquent de mauvaise digestion, car ils reflètent une incapacité à absorber et à digérer les nutriments.

Acné et autres affections cutanées

Si votre corps ne décompose pas correctement les aliments, vous ne serez pas capable d’absorber les vitamines essentielles à une peau lisse et éclatante comme les vitamines A, K et E.

Intolérances alimentaires et allergies

Les intolérances alimentaires sont souvent le résultat d’un manque de certaines enzymes digestives. Par exemple, si vous avez une carence en enzyme lactase, vous ne pourrez pas digérer le lactose des produits laitiers, ce qui vous rendra «intolérant au lactose».

L’arthrite

Une mauvaise digestion peut causer une inflammation, qui à son tour cause des douleurs articulaires. En effet, la polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune courante, est de plus en plus liée à la santé intestinale et à la perméabilité du tractus intestinal.

La difficulté à maintenir un bon poids

La plupart des problèmes digestifs ont tendance à entraîner une perte de poids due à une mauvaise absorption des aliments. Mais il existe quelques situations dans lesquelles la mauvaise digestion et la santé intestinale peuvent contribuer à la prise de poids.

La prolifération de Candida

En plus d’être un symptôme de prolifération de Candida, une mauvaise digestion peut être une cause de Candida. Une mauvaise digestion peut entraîner une baisse des niveaux d’acide gastrique. Par conséquent, les mauvaises bactéries et les levures peuvent pénétrer dans les intestins où elles se multiplient et causent des problèmes.

Cependant, plusieurs habitudes peuvent affecter négativement les bactéries intestinales. Elles perturbent l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans l’intestin et peuvent endommager la paroi intestinale.

Une mauvaise alimentation

Ce que nous mangeons et la façon dont nous mangeons affecte grandement la santé de nos bactéries intestinales.
Si notre alimentation est nutritive et riche en aliments faciles à digérer, nous aurons plus d’énergie et de vitalité. Par contre, les aliments transformés avec du mauvais gras et beaucoup de sucre, vont diminuer notre niveau d’énergie et nous serons tout le temps fatigués. De plus, moins nous prenons de temps pour manger, moins les nutriments seront absorbés par l’organisme.

Voici quelques conseils simples pour éviter la mauvaise digestion

-Éviter les aliments transformés.
-Manger des aliments naturels qui contiennent des enzymes digestives et des composants qui stimulent la croissance des bactéries bénéfiques.
-Réduire considérablement le sucre, car il nourrit les mauvaises bactéries.
-Consommer des aliments riches en fibres à partir de sources telles que les haricots, les légumes et les céréales sans gluten.
-Éviter les aliments qui ont un effet négatif sur votre intestin. Ces aliments inclus, les produits laitiers et le gluten.
-Éviter de manger des fruits et de boire de l’eau avec les repas.
-Bien mâcher les aliments pour faciliter la digestion et manger lentement.

Les antibiotiques 

Les antibiotiques sont devenus indispensables dans la médecine conventionnelle. Malheureusement, non seulement, ils inhibent ou tuent les bactéries nocives, mais ils attaquent également les microorganismes bénéfiques. Par conséquent, la diarrhée survient souvent pendant les traitements aux antibiotiques.

Pour éviter une perturbation de la flore intestinale par les antibiotiques, il est conseillé de prendre des probiotiques.

Le stress cause une mauvaise digestion

Lorsque nous sommes stressés, notre corps prend une position défensive ou de fuite. Le sang coule de notre tube digestif vers les organes et les autres parties du corps qui nous aident dans ce processus. Dans le passé, cette fonction était importante pour la survie humaine. Face à un danger, ce stress est justifié et il est temporaire. Cependant, l’homme moderne est constamment stressé. Donc, ce qui était une réaction temporaire, nous accompagne de nos jours dans tous nos projets.

Nous ne sommes pas censés vivre dans le stress pendant de longues périodes. Donc, vous l’avez deviné, avec un stress permanent, l’apport sanguin dans le tube digestif est réduit et les sécrétions gastriques sont réduites, entraînant une mauvaise digestion et une mauvaise santé intestinale.

Pour réduire les effets du stress, des exercices de respiration, les tisanes chaudes et le repos sont utiles. De plus, il faut détecté la cause de ce stress constant et l’éliminer.

Un côlon en bonne santé est très important pour notre bien-être. La fatigue constante, la dépression, les troubles du sommeil, un système immunitaire faible, les imperfections de la peau, les déséquilibres hormonaux, les problèmes de la thyroïde et les maladies auto-immunes sont le résultat d’un trouble digestif et intestinal.

L’alcool

L’alcool tue les bonnes bactéries dans nos intestins et augmente l’acidité. Il augmente la perméabilité intestinale, permettant aux envahisseurs étrangers et aux aliments partiellement digérés de traverser l’intestin et de produire une réponse immunitaire qui mène à l’inflammation.

La perméabilité intestinale signifie également une absorption moindre des nutriments, ce qui fait que nos cellules ne reçoivent pas suffisamment de nutriments essentiels.

Une hygiène exagérée

Les enfants qui grandissent à la campagne et ont beaucoup de contacts avec les animaux d’élevage développent souvent un meilleur système immunitaire et moins d’allergies que les enfants qui grandissent dans un environnement urbain et plus stérile. En effet, ces derniers sont confrontés à une plus petite variété de microbes, qui constituent la base d’une flore intestinale saine et un système immunitaire plus fort.

Outre l’environnement dans lequel nous avons grandi pendant notre enfance, l’hygiène personnelle joue également un rôle. Les personnes qui désinfectent constamment leurs mains tombent souvent malades. Le triclosan, un ingrédient couramment présent dans les désinfectants, pourrait favoriser la résistance aux antibiotiques.

Les pilules de contrôle des naissances

Une dose quotidienne de contraceptifs oraux peut nuire au corps et aux intestins. Au fil du temps, il y a des changements majeurs dans l’intestin, ce qui peut mener à une mauvaise digestion.

Les contraceptifs oraux consomment beaucoup de vitamine B12, d’acide folique et de zinc et éliminent les bactéries bénéfiques. La pilule contraceptive peut également affecter certains neurotransmetteurs dans le cerveau, entraînant des sautes d’humeur et des symptômes de dépression. Les changements hormonaux, tels que l’augmentation des taux d’œstrogènes, rendent le corps plus sensible aux infections à levures.

Ne pas manger des aliments fermentés

Les aliments fermentés contiennent des probiotiques naturels qui favorisent la santé intestinale. Les bactéries bénéfiques aident à digérer (décomposer les aliments que vous mangez), aident à prévenir l’infection et à réduire l’inflammation chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.